APB : l’UNL-SD alerte sur une situation alarmante

L’Union Nationale Lycéenne – Syndicale & Démocratique (UNL-SD) s’alarme d’un nombre extraordinaire de lycéen.ne.s sans affectation à ce jour, malgré l’ouverture de la deuxième phase d’APB.

Elle déplore, de ce fait, le sentiment d’insécurité et de peur des futurs bachelier.e.s de ne pas avoir une place dans un établissement post-bac à la rentrée, causés par une défaillance sans précédent du système APB.

Les candidats dans les licences de Droit en Île-de-France sont particulièrement touchés par ce phénomène intenable et se voient donc placés en liste d’attente dans la quasi-totalité des filières demandés.

L’UNL-SD exige la régularisation de cette situation au plus vite afin de permettre aux étudiant.e.s de s’organiser sereinement en vue de la rentrée ; et a d’ores et déjà interpellé le Ministère de l’Enseignement Supérieur en ce sens
Elle a par ailleurs ouvert une cellule exceptionnelle dédiée à la gestion de cette problématique et invite les concerné.e.s à se rapprocher d’elle afin de bénéficier d’une assistance.

Contactez la cellule APB de l’UNL-SD :